Un employeur stable

Saviez-vous que le secteur alimentaire est l'un des plus importants employeurs industriels du pays ? Les 4.500 entreprises alimentaires emploient environ 90.000 personnes et sont constamment à la recherche de nouveaux travailleurs. Chaque jour, pas moins de 1500 postes vacants sont publiées ! Le nombre d'emplois est en effet très stable.

Le secteur est considéré comme un cas isolé dans le paysage industriel car il est moins sensible à la conjoncture économie. C'est pourquoi travailler pour une entreprise alimentaire équivaut à avoir un job très sécurisant !

Un travail pour tous

Les entreprises alimentaires modernes sont des entreprises de production de haute technologie. Pour mettre en place des lignes de production et les faire tourner, elles ont besoin de beaucoup de profils techniques (5 à 10%). Ceux-ci sont responsables de l'entretien des machines et de l'infrastructure. Le secteur emploie également de nombreuses personnes avec peu de qualifications. Celles-ci travaillent souvent sur les lignes de production où circulent les produits alimentaires (environ 60%).

Comme dans tout secteur contemporain, le développement et l'amélioration des produits est une nécessité pour garder une longueur d'avance sur la concurrence. De nombreux responsables qualité et R&D (2 à 5 %) sont donc très actifs dans les entreprises alimentaires.

Ces dernières ont également besoin de personnel administratif qui peut être à la fois responsable de la logistique, de la comptabilité, des ventes, du marketing, etc.

Tradition et innovation

Cuire du pain, brasser de la bière, faire du fromage... Le secteur alimentaire est profondément ancré dans notre culture. Certains métiers se vantent même de traditions qui datent depuis des siècles. Néanmoins, les entreprises alimentaires sont très innovantes. Elles proposent constamment des produits avec de nouveaux goûts et de nouvelles caractéristiques. Cette créativité peut concerner tant une durée de conservation plus longue qu’une expérience gustative totalement renversante.

Par exemple, des douzaines, voire des centaines de nouvelles variétés de thé, de produits à base de pommes de terre ou de tortillas sont produits au sein du secteur.

De nombreuses entreprises innovent également sur le plan technique : investir dans de nouvelles machines ou d'autres méthodes de production offrent souvent de nombreux avantages. L'innovation constante est donc l'un des atouts majeurs du secteur alimentaire.

L'exportation comme moteur de croissance

Le secteur compte de nombreux petits et moyens acteurs qui investissent massivement dans de nouveaux marchés. Le chocolat et la bière sont des exemples bien connus de produits d'exportation à succès. Saviez-vous que la Belgique est également le leader mondial en matière de légumes surgelés et de produits à base de pommes de terre ?

Les entreprises alimentaires belges jouent un rôle prépondérant dans de nombreux secteurs de niche. Ensemble, elles exportent pour 24 milliards d'euros par an. Cela représente environ 50 % du chiffre d'affaires total du secteur.

 

Le secteur alimentaire est un pilier de l'industrie belge